Aller au contenu | Aller au menu principal | Aller aux liens divers | Aller à la recherche

Accueil > Lexique > g > Grenaillage

Grenaillage

( Wikipédia) Le grenaillage est une technique consistant à projeter, à l’aide d’une grenailleuse, des micro-billes sur la surface d’un objet pour en modifier la structure superficielle. Les buts désirés sont :

  • Le nettoyage des surfaces pour en améliorer l’aspect, technique similaire au sablage,
  • La précontrainte ou shot peening, pour améliorer les qualités techniques des surfaces.

Principe

Le principe est la projection à grande vitesse et en continu, jusqu’à 100 m/s, de petites billes d’acier, de verre ou de céramique, sur la surface des pièces à traiter. Sous cette action de martelage ou de matage ou d’écrouissage, la surface dépasse sa limite d’élasticité et subit une déformation plastique sur une couche très mince (de quelques centièmes à quelques dixièmes de millimètre).

Le résultat à obtenir dépend de plusieurs facteurs :

  • La nature de la matière à traiter,
  • La nature et la dimension de la grenaille,
  • Le débit et la vitesse d’impact,
  • La direction du jet.

Avantages

  • Moins coûteux que le traitement thermique traditionnels comme la trempe, ne demande pas de recuit ou de revenu après traitement,
  • Ne déforme pas les pièces,
  • Améliore la durée de vie et la résistance à la fatigue des pièces (jusqu’à 10 fois pour un ressort hélicoïdal),
  • Permet la conception de pièces plus légères et moins coûteuses,
  • Apporte une protection anti-corrosion supplémentaire,
  • Neutralise les défauts de surfaces brutes de fonderie,
  • Forme de microscopiques poches de lubrification,
  • S’applique à différents types de métaux (aciers, fontes, bronze, aluminium, magnésium),
  • Réutilisation des micro-billes après nettoyage.

Liens divers