Aller au contenu | Aller au menu principal | Aller aux liens divers | Aller à la recherche

Réhabilitation en milieu occupé des 148 logements de la résidence "Les Sources de la Bièvre" à Guyancourt dans le quartier des Garennes.

Accueil > Réalisations > Nos réalisations en images > Réhabilitation d’une résidence HLM de 148 logements en milieu occupé à (...)

Réhabilitation d’une résidence HLM de 148 logements en milieu occupé à Guyancourt (Saint-Quentin-en-Yvelines - 78)

Un projet d’envergure qui porte sur la réhabilitation de la Résidence "Les Sources de la Bièvre" composée de 148 logements répartis en 7 bâtiments ainsi que reconfiguration et création de 8 nouveaux logements accessibles aux personnes à mobilité réduite.

Rénover l’habitat social et réinventer la ville nouvelle

Édifiée à la fin des années 1970 dans le cadres de la ZAC Centre de Saint-Quentin-en-Yvelines par les architectes-urbanistes Yves Draussin, L.Bouatte et Jean Guillaume, cet ensemble urbain de conception avant-gardiste, dont l’architecture associe béton, acier, aluminium, avait également pour objectifs de limiter l’empreinte écologique avant l’heure, ce qui lui ont valu à cette réalisation le nom d’immeubles bioclimatiques en raison des larges verrières prévues pour utiliser l’apport de chaleur et de luminosité de l’énergie solaire diminuant ainsi les besoins énergétiques des bâtiments.
Avec le recul du temps, les progrés technologiques, les nouvelles pratiques, la réhabilitation de cette résidence est une évolution nécessaire pour corriger certains défauts tout en préservant l’originalité architecturale des façades et en apportant plus de bien être et de confort visuel aux habitants et aux Guyancourtois.

Traversée par le boulevard Beethoven qui en constitue l’axe central, située à proximité du parc des Sources de la Bièvre et de l’étang des Roussières, bordée par la place Jacques Brel dont la fontaine et sa sculpture monumentale en aluminium, œuvre de l’artiste sculpteur Gérard Mannoni, des atouts qui contribuent à ce que cette résidence emblématique soit considérée comme faisant partie du patrimoine architectural contemporain qui a contribué à ce que la communauté d’agglomération de Saint Quentin en Yvelines, soit labellisée première ville nouvelle "Ville d’Art et d’histoire".

Spécialiste de la rénovation de l’habitat en milieu occupé et des travaux de rénovation énergétique Spebi participe à de nombreux chantiers de ravalement de façade ou de réhabilitation en milieu occupé dans l’agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines, intercommunalité composée de 12 communes : Coignières, Elancourt, Guyancourt, La Verrière, Les Clayes-sous-Bois, Magny-les-Hameaux, Maurepas, Montigny-le-Bretonneux, Plaisir, Trappes, Villepreux et Voisins-le-Bretonneux.

Travaux de réhabilitation : ravalement des façades, bardage, peinture, sols souples

Débuté fin 2015, ce chantier a fait l’objet d’une planification en 7 phases

Extérieur : ravalement et bardage

  • Ravalement des façades
  • Bardage aspect bois sur 1 000 m². Habillage des halls d’entrée et des cages d’escalier de panneaux en résine composite aspect bois sur ossature métallique
  • Peinture : revêtement i3 taloché + de 10 000 m²

Intérieur : peintures et sols souples

  • Peinture des murs et plafonds des parties communes (halls d’entrée, cages d’escalier, locaux de tri...)
  • Sols souples
  • restructuration des halls d’entrée
  • suppression des bow-windows
    Avant / Aprés
    Avant / Aprés

    © Tous droits réservés entreprise générale de peinture SPEBI Reproduction interdite sauf accord de l’Éditeur ou établissement d’un lien préformaté.

Portfolio

Liens divers